En grève LE 18 MAI : FAISONS TAIRE LA BANDE DES ZÉROS !

Après avoir félicité les « héros » pendant la pandémie, la direction refuse désormais de verser une prime aux postier·e·s et annonce une attaque massive contre tous les métiers.

Zéro augmentation, Zéro prime, zéro embauche, réorgs partout = Riposte !

Les projets de la direction de La Poste sont si violents et nombreux que pas un secteur n’échappe aujourd’hui à la colère. Entre les réorganisations (1000 à la distri !), les suppressions de bureaux, la précarité qui monte, les changements divers et variés dans les missions des postier·e·s et le gel des salaires ou la suppression de l’intéressement, il y a de nombreuses raisons de rentrer dans l’action.

La volonté du groupe d’imposer brutalement ses vues se fait au prix de notre pouvoir d’achat et de nos conditions de travail, il faut une riposte à la hauteur.

Pour la fédération Sud PTT, c’est le 18 mai !

Depuis début avril de nombreuses intersyndicales se réunissent partout sur les territoires et beaucoup appellent d’ores et déjà à une journée d’action et de grève le 18 mai.

A l’heure où ces lignes sont écrites on peut déjà citer les intersyndicales des Bouches-du-Rhône, du Calvados, des Côtes d’Armor, du Finistère, de La Gironde, de l’Ille- et-Vilaine, de l’Eure, de la Seine Maritime, du Morbihan, du Vaucluse, des Hauts-de-Seine et nous en oublions sans doute.

Ces initiatives doivent être soutenues et relayées. Elles doivent   se   traduire   par   une   perspective   nationale.

La  fédération Sud PTT  appelle  donc  l’ensemble des postier·e·s à   se mobiliser, par la grève et les manifestations, le 18 mai. C’est d’ailleurs l’esprit de l’appel intersyndical national du 19 avril qui proposait « la construction de mobilisations avec une journée de convergence des luttes dans la 2ème quinzaine de mai ». Nous espérons que l’intersyndicale nationale portera bientôt cette date et prendra ses responsabilités.

La colère qui monte est inédite de par son ampleur, saisissons l’occasion ! Assez des luttes bureau par bureau, secteur par secteur, c’est un tous ensemble qu’il nous faut lutter !

  • Pour les salaires, les primes, le 13ème mois !
  • Pour des embauches, contre la précarité !
  • Contre les réorgs et les fermetures de bureaux !

Nous sommes toutes et tous concerné·e·s, nous sommes des dizaines de milliers et ils sont une poignée !

LE 18 MAI, TOUTES ET TOUS EN GRèVE ET EN MANIFESTATION


Tract fédéral pdf b2d45

lpfaisontairezeros 3 page 0001 cb390

 

0
0
0
s2sdefault