Situation des personnes vulnérables à compter du 27 septembre 2021

DRHG - 15 septembre 2021

Le décret du 8 septembre 2021 et le protocole sanitaire du 10 septembre 2021 font évoluer la situation des personnes vulnérables à compter du 27 septembre 2021.

shutterstock 1629512083 0 58a7d

A partir de cette date, les postiers vulnérables pourront être éloignés de l’activité en bénéficiant de l’activité partielle (salariés) ou d’ASA (fonctionnaires) dans deux cas, à condition de présenter un nouveau certificat d’isolement de leur médecin :

  1. Les personnes souffrant d’une immunodépression sévère inscrite dans la liste suivante, si elles ne peuvent pas télétravailler à 100% :
  • avoir reçu une transplantation d'organe ou de cellules souches hématopoïétiques
  • être sous chimiothérapie lymphopéniante ;
  • être traités par des médicaments immunosuppresseurs forts, comme les antimétabolites (cellcept, myfortic, mycophénolate mofétil, imurel, azathioprine) et les AntiCD20 (rituximab : Mabthera, Rixathon, Truxima) ;
  • être dialysés chroniques ;
  • au cas par cas, être sous immunosuppresseurs sans relever des catégories susmentionnées ou être porteur d'un déficit immunitaire primitif
  1. Les personnes ayant un critère de vulnérabilité inscrit dans la liste suivante et disposant d’un certificat médical de contre-indication à la vaccination, si elles ne peuvent pas télétravailler à 100%  :

 a) Être âgé de 65 ans et plus ;

b) Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

c) Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;

d) Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;

e) Présenter une insuffisance rénale chronique sévère ;

f) Être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;

g) Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;h) Être atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise, non sévère :

- médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;

- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;

- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;

- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;

i) Être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

j) Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;

k) Être au troisième trimestre de la grossesse ;

l) Être atteint d'une maladie du motoneurone, d'une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d'une tumeur maligne primitive cérébrale, d'une maladie cérébelleuse progressive ou d'une maladie rare ;

m) Être atteint de trisomie 21 ;

Dans les autres cas, compte tenu des mesures de protection mises en place dans l’entreprise et de la progression de la vaccination qui constitue une mesure de protection complémentaire, les postiers vulnérables reprennent leurs activités dans les conditions habituelles, qu’elles soient compatibles ou non avec le télétravail.

Si un postier vulnérable a des questions sur la possibilité de reprendre son activité dans les conditions habituelles, il peut solliciter le médecin du travail.

Les postiers qui reprennent leurs activités sur leur site de travail habituel bénéficient d’un accompagnement.

  • Cet accompagnement leur permet de se réapproprier leur activité :
  • l’organisation du travail, les interlocuteurs,
  • les procédures, les outils ou équipements,
  • les consignes de sécurité propres à l’activité.
  • Leur arrivée et leur dispositif d’intégration sont préparés en amont et partagés avec l’ensemble des acteurs concernés
  • A son arrivée, la personne bénéficie d’un entretien de ré-accueil avec son manager
  • Des actions de formation, de tutorat sont organisées en fonction du besoin identifié
0
0
0
s2sdefault