Aujourd’hui plus de 6% des postiers et postières sont reconnus en situation de handicap. Beaucoup d’autres vivent un handicap mais n’ont pas fait de démarches auprès de La Poste. Le handicap recouvre des situations très diverses, souvent ce handicap n'est pas visible ou paraît peu contraignant. Pourtant les contraintes sont bien réelles et souvent lourdes ; elles doivent être contrebalancées par des mesures qui permettent le maintien dans l’emploi dans les meilleures conditions.

Quels sont les droits et les aménagements possibles pour un postier en situation de Handicap ? Quelles démarches entreprendre ? Comment faire reconnaître sa situation de travailleur handicapé (RQTH) et à quoi ça sert ?

Pour vous aider à vous orienter, nous vous conseillons de commencer par lire la brochure de synthèse Handicap et Travail à La Poste.

Ensuite, plusieurs accords et textes définissent les mesures théoriques en faveur des postiers en situation de handicap ou d'inaptitude :

- L'Accord Handicap 2019-2022 : (7ème Accord en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap à La Poste 2019-2022)

- Le BRH sur le maintien dans l’emploi des postiers concernés par des restrictions partielles liées à leur état de santé ou par une inaptitude (BRH CORP-DRGH-2016-0107 du 6 juin 2016)

 

Depuis 2020, La Poste peut verser une aide forfaitaire de 90 euros brut par an pour les postiers en situation de handicap et de monoparentalité.

Pour être éligible à cette aide il faut cumuler les caractéristiques suivantes :

  • être en situation de handicap et avoir donné votre titre de reconnaissance à La Poste ;
  • être en situation de monoparentalité (présence de la mention V ou T sur l’avis d’imposition) ;
  • avoir un quotient familial abondé inférieur ou égal à 9 500 euros (tranche 1 ou 2) ;
  • avoir au moins 3 mois d’ancienneté (inclus CDD, CDI, temps plein, temps partiel, salariés, fonctionnaires, éloignés de service).

Comment effectuer sa demande ?

En ligne via le site m@vieRH.

Pour plus d'infos, consultez ici le mode opératoire de demande d'aide

Le syndicat Sud constate sur le terrain que les beaux discours des accords ne sont pas vraiment appliqués. Nous dénonçons les tentatives de pousser à la démission des agents en situation de handicap. Nous dénonçons les suppressions d’effectifs des référents handicap, qui sont déjà trop peu nombreux pour un travail immense et complexe.

Si vous avez des questions, si vos droits ne sont pas respectés, si vous êtes victime de discriminations, contactez-nous.

 

0
0
0
s2sdefault