Les difficultés pour percevoir les indemnisations étant récurrentes, le syndicat Sud a mis en place un questionnaire où vous pouvez détailler les difficultés que vous rencontrez afin que nous puissions les recenser et intervenir auprès de La Poste.

Avant de nous contacter merci à vous de suivre les consignes du paragraphe suivant, nous traiterons vos mails dans les plus brefs délais et souhaitons que vos situations personnelles s'arrangent au mieux.

Il vous suffit de télécharger ce questionnaire (format ODT ou DOCX ou PDF), de le remplir et nous le renvoyer en pièce jointe par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sachez que notre syndicat local croule réellement sous les multiples demandes individuelles de France ou de Navarre sur ce sujet.

Il semblerait que cette première démarche accélère un peu la régularisation de vos indemnités chômage, mais comme vous le savez, notre employeur n'étant réceptif qu'à la menace, les procédures judiciaires commencent à  se multiplier. Nous avons localement (Isère Savoie) simplifié nos formules d'adhésion pour permettre à tout-e un-e chacun-e se retrouvant dans ces situations des plus précarisées d'avoir recours à un appui juridique à moindres frais (Adhérer : Cotisation Solidaire à 1€/mois).


Voici la nouvelle adresse mail créée récemment par la Poste (17 Novembre 2020) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

et une adresse dédiée de la fédération des syndicat Sud PTT pour faire avancer les cas urgents : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.sudptt.org/Chomage-a-La-Poste-delegation-de-sevices-prives


Le syndicat SUD agit pour les ex-postiers spoliés de leurs droits à chômage.

Face à la situations catastrophique de détresse financière et personnelle causés par le mauvais traitement des dossiers chômage, SUD mène des actions sur plusieurs fronts.

-Le syndicat SUD a interpellé La Poste par audience régulièrement. La Poste reconnait ses manquements, et a annoncé avoir recruté du monde pour traiter les nombreuses demandes (en intérim bien sûr...). Grâce à nos interventions des avances ont également été versées aux chômeurs, mais la situation reste critique. D'après les témoignages que nous recueillons, il est fréquent que des postiers n'aient toujours rien reçu plus de 6 mois après la fin de leur contrat à La Poste.

-D'autre part le syndicat Sud PTT Isère Savoie intervient en justice et a mandaté un huissier de justice pour exiger le paiement des droits au chômage d'anciens postiers.

-Nous avons alerté les médias sur la situation dramatique et les graves dysfonctionnements du chômage La Poste.

Sud est solidaire des équipes du service de traitement des indemnités chômage des postiers, le CSRH de Nancy. Dans ce service les agents sont en soufrance, il et elles ne sont qu'une poignée à traiter des dizaines de milliers de dossier par an pour toutes les branches de La Poste. De plus le nombre de dossiers a explosé depuis les licenciements covid. Les travailleurs du service chômage de La Poste sont souvent intérimaires et précaires aussi. Ne nous trompons pas de combat, c'est bien la direction de La Poste qui est responsable et plonge des milliers d'anciens postiers dans la galère.


Qui peut toucher le chômage après la fin de son contrat à La Poste ?

- Les salariés quel que soit leur contrat, les agents contractuels de droit public, les fonctionnaires, les apprentis (alternants, BTS). L'octroi dépend de plusieurs conditions.

- Les intérimaires et CDI GEL, mais dans ce cas les démarches sont à réaliser uniquement auprès de Pôle Emploi et les documents de fin de contrat à demander à son agence d'intérim.

Qui est en charge charge de l'indemnisation, La Poste ou Pôle Emploi ?

La Poste a sa propre "auto assurance" chômage qui prend en charge certaines indemnisations selon votre parcours. Tout dépend pour qui vous avez le plus travaillé pour ouvrir vos droits à chômage : La Poste ou d'autres employeurs.

Lorsque, au cours de la période de référence prise pour le calcul de droit à chômage, la durée totale d’emploi (jours travaillés) pour le compte d'autres employeurs a été plus longue que l’ensemble des périodes d’emploi pour le compte de La Poste, alors l’indemnisation est à la charge de Pôle emploi.
Dans le cas contraire, l’indemnisation de l'allocation chômage est à la charge de La Poste.

(Source: CORP-DRHG-2020-073 du 17 juin 2020)

Pour faire simple: si vous avez travaillé majoritairement pour La Poste ces dernières années, alors vous dépendez du pôle chômage de La Poste.

La Poste est en charge de mon indemnisation, quelles sont les démarches, à qui m'adresser ?

Dans un premier temps, vous devez vous adresser à Pôle Emploi pour votre inscription. Vous devrez fournir vos bulletins de salaire et vos documents de fin de contrat (attestation employeur...) Pôle Emploi vous transmettra une lettre de refus (notification de rejet) stipulant que la Poste est l’organisme qui doit vous indemniser, et non Pôle Emploi .

Vous devez ensuite adresser le formulaire de demande d’allocations secteur public au service chômage de La Poste (ce formulaire vous est normalement adressé par La Poste avec les documents de fin de contrat).

Ce formulaire doit impérativement être accompagné de toutes les pièces justificatives demandées et retourné à l’adresse suivante:

LA POSTE

CSRH Est Service Chômage

54020 NANCY Cedex

Attention, La Poste indique que "toute demande reçue incomplète ne sera pas étudiée". Prenez également votre mal en patience, c'est un service en sous effectif.

GARDEZ TOUJOURS VOS ORIGINAUX ET UNE COPIE DES DOCUMENTS. En effet on nous rapporte un grand nombre de dossiers ou de documents "perdus". Nous conseillons d'envoyer votre dossier en lettre recommandée.

Pour suivre votre dossier et être guidé dans votre inscription, allez sur https://www.infoalloc.net/#/laposte

infoalloc.net semble également avoir quelques problèmes.

 

Quelle durée d’affiliation est requise pour l’ouverture d’un droit à indemnisation chômage?

La durée minimale d’affiliation dans le cadre d’une ouverture de droits est fixée à 130 jours travaillés ou 910 heures travaillées et ce, dans la période de référence affiliation (PRA) fixée à :
- 24 mois pour la personne âgée de moins de 53 ans à la fin de son contrat de travail ;

- 36 mois pour la personne âgée de 53 ans et plus à la fin de son contrat de travail.

 

J'ai des questions plus précises sur le chômage à La Poste, à qui m'adresser?

- À info-postiers, au 0800 00 41 08 de 9h à 17h, choix 1 (appel gratuit mais d'après les témoignages que nous recueillons le service est presque injoignable).

- Sur https://www.infoalloc.net/#/laposte, mais le service ne délivre désormais plus aucune réponse par mail.

- En consultant cette note RH de La Poste dédiée au chômage des postiers.

ou prenez-contact avec votre syndicat SUD.

- Voici une nouvelle adresse mail créée récemment par la Poste (17 Novembre 2020) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mesures COVID et prolongation des droits à chômage

Tous les demandeurs d'emploi arrivés en fin de droits entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021 bénéficient d'une prolongation automatique des droits à l'allocation chômage (ARE, ASS...) jusqu'au 30 juin 2021. C'est ce qu'impose un décret paru au Journal officiel le 31 mars 2021.

 

Cela concerne bien sûr aussi les postiers: la prolongation des droits s’applique sur l’allocation versée par La Poste. Quel que soit votre ancien statut (fonctionnaire, contractuel de droit public ou de droit privé), si vous arrivez en fin de droit à compter du 30 octobre 2020 et jusqu’au 30 avril 2021 (inclus), vous aurez le droit à la prolongation de vos droits à l’assurance chômage, comme le confirme le site de pôle emploi

 

 


Face à la détresse des anciens postiers, notre syndicat a  diffusé plusieurs communiqués de presse pour dénoncer publiquement la situation.

Communiqué de presse du 04 03 2021

Chômage à La Poste : Délégation de Sévices

Hier soir au 20h de France 2 le scandale du chômage à La Poste a éclaté au grand jour. Notre syndicat a pu montrer l’étendue des problèmes rencontrés par des centaines d’anciens postiers qui ne touchent aucune indemnité chômage depuis des mois.

Lorsque La Poste met fin à un contrat précaire ou à un CDI, c’est l’entreprise qui est censée gérer l’indemnisation chômage de ses ex-agents. Le service chômage du groupe n’a jamais été très performant, essentiellement par manque de moyens, mais ses carences provoquent aujourd’hui une catastrophe sociale. Des centaines d’ancien·ne·s postier·e·s (sûrement plus) se retrouvent sans revenu depuis plusieurs mois par faute de suivi de leur dossier.

Ce sont des centaines de personnes désespérées qui ont contacté SUD PTT, beaucoup sont contraints de demander des aides alimentaires à une assistante sociale ou d’emprunter de l’argent à leur famille pour survivre.

Auto-assurance ou trésorerie bienvenue ?

Pour les indemnisations chômage La Poste est dite en auto-assurance, c’est à dire qu’elle gère elle-même les indemnisations sans contribuer à l’assurance chômage. Donc l’argent est là, mais à quoi sert-il !? En tout cas pas à financer le chômage partiel « covid ! », car La Poste touche les aides d’État pour cela.

Cette situation ne peut plus durer !

Alors que nous sommes intervenus auprès du siège du Groupe régulièrement pour dénoncer les problèmes, la situation ne s’améliore pas. Les agents chargés des dossiers ne sont pas assez nombreux pour régler le problème et ce n’est pas le renfort d’intérimaires (!) qui peut pallier le manque d’effectifs dans la seule entité dédiée en France (le CSRH de Nancy).

Visiblement, le groupe n’est plus à quelques drames près. Trop occupés à nous parler de « solidarité envers la nation » pendant une crise où l’entreprise tourne à plein régime, ils n’opposent que leur mépris à nos alertes.

SUD demande un audit indépendant sur le système d’auto-assurance de La Poste ; les postiers et la population doivent savoir où est l’argent !!!

Contact presse : 06 72 32 77 09

Communiqué de presse du 28 novembre 2020 - La Poste plonge des centaines d'anciens postiers dans la misère - Syndicat_SUD_Isère_Savoie

communiqué de presse chomage Syndicat SUD Isère Savoie 01 85272
Communiqué de presse - La Poste plonge des centaines d'anciens postiers dans la misère - Syndicat_SUD_Isère_Savoie


Le problème a été suivi dans les médias et sur les réseaux :
Mais où est l’argent des chômeurs de La Poste?
Article du blog de Médiapart du 13 octobre 2020.

Une page Facebook sur ce problème : facebook.com/mecontentschomagelaposte/

Un article de Bastamag! du 9 février 2021: bastamag.net/La-Poste-Chomage-litige-interimaires-parcours-du-combattant-des-chomeurs-postiers

 

L'œil du 20h - Journal de 20h France 2 - 3 mars 2021

0
0
0
s2sdefault